Une femme âgée travaille chaque jour comme une statue vivante pour pouvoir nourrir son petit-fils de deux ans

Coin intéressant

Une malaisienne âgée nommée Mumun a dû prendre soin de son petit-fils parce que les parents de l’enfant ont divorcé et l’ont abandonné.

Cela a brisé le cœur de la grand-mère et elle a pris la responsabilité de s’occuper du petit garçon de deux ans prénommé Reihan.

Selon Mumun, elle avait 60 ans, mais elle disait qu’il y a quelque temps, elle a arrêté de compter son âge pour commencer à compter celui de son petit-fils.

Autrefois, Mumun travaillait comme aide-ménagère, mais maintenant, elle n’avait pas d’emploi et pour nourrir le garçon, la femme âgée devait redevenir mère et trouver un moyen de gagner de l’argent.

Elle a trouvé un travail non ordinaire pour pouvoir s’occuper du petit Reihan et le nourrir.

Mumun a vendu ce qu’elle avait et l’a utilisé pour acheter des pots de peinture argentée afin de pouvoir commencer à travailler comme statue vivante.

Désormais, la grand-mère travaillait dans la rue, sous le soleil, pour pouvoir nourrir son petit-fils.

Elles passaient ses journées au coin de la rue, près du petit garçon.

Chaque matin, la grand-mère recouvrait tout son corps de peinture argentée pour devenir une statue vivante et se produire devant les passants.

Pour ce travail, Mumun gagnait de 3 à 6 dollars par jour.

Lorsqu’un passant s’approchait et mettait une pièce de monnaie dans la boîte devant elle, la grand-mère commençait à bouger et à chanter d’une voix très douce, puis elle s’immobilisait de nouveau.

Et elle répétait ce processus jusqu’à la tombée de la nuit.

« La chose la plus importante est d’acheter de la nourriture pour Reihan « , a déclaré Mumun à Merdeka, un média malaisien.

Notez l'article
Votre Muse
Laissez Votre Commentaire