Le rêve d’un poète de 80 ans qui vendait ses poèmes dans la rue pour 0,17 euro est devenu réalité

Coin intéressant

Cet homme de 80 ans, originaire d’Arequipa, Pérou, vendait ses poèmes dans la rue pour 0,17 euro, et son rêve était de publier un livre.

L’homme âgé vendait ses œuvres dans le but de récolter des fonds pour payer ses factures personnelles et subir une intervention de la cataracte.

L’histoire d’Andrés Santisteban Salas et de son vieux rêve est devenue populaire sur les réseaux sociaux grâce à ses talents artistiques.

« J’ai commencé très jeune, mais malheureusement le livre n’est pas devenu une réalité en raison de nombreux obstacles qui se sont présentés devant moi », a déclaré l’écrivain Salas dans une interview à La República.

Salas explique que ses poèmes parlent de la valorisation de la vie, des sentiments purs du cœur et de la sensibilité. Parfois, il écrit sur la politique.

Salas se sentait attiré par les lettres depuis sa jeunesse, mais il s’est mis à écrire à l’âge de 21 ans. Cependant, en rencontrant de nombreux obstacles sur son chemin, il n’a pas pu publier son livre.

L’homme âgé a décidé de ne pas abandonner et vendre ses poèmes dans la rue. C’est à ce moment-là que sa vie est devenue virale sur les réseaux sociaux

Le cas du poète qui vendait ses poèmes s’est également répandue en Argentine et aux États-Unis. Puis une chaîne de Miami l’a contacté pour montrer son talent au monde.

Le rêve de Salas qu’il caressait depuis l’âge de 21 ans s’est réalisé.

Grâce au soutien de Miguel Bazán Romero, fondateur de la bibliothèque Miguel Ángel Arcanus et directeur de la maison d’édition Samiel, l’octogénaire a publié son livre intitulé « Inspirations du cœur ».

Avec la publication du livre, l’écrivain, enseignant et poète pourra récolter des fonds pour une chirurgie ophtalmologique.

Notez l'article
Votre Muse
Laissez Votre Commentaire